4.5 C
New York
samedi, mars 2, 2024

Buy now

spot_img

l’Assemblée provinciale du Kasaï-central, la société civile solliciter l’implication du VPM peter Kazadi

La nouvelle société civile congolaise (NSCC) dit avoir appris avec indignation les actes de vandalisme qui se sont déroulés le mardi dernier à l’assemblée provinciale du Kasaï-central.

Dans une interview accordée à votre rédaction le coordonnateur provincial de cette structure citoyenne révèle que” ces actes perpétrés par les militants du parti au pouvoir fragilisent démocratique du Congo”

La nouvelle société civile congolaise à appris avec indignation les informations sur les évènements qui se sont déroulés hier au niveau de l’Assemblée provinciale c’est pourquoi la NSSCC en sa qualité de structure qui promeut la paix et la cohésion sociale condamné avec beaucoup d’énergie ces événements, ces actes de vandalisme de pillages de bardarie perpétrée des militants d’un parti politique au pouvoir”, a déclaré Albert Ngalmulume.

 

Et de poursuivre :” le siège de l’Assemblée provinciale est inviolable personnes n’a le mopole de semer la violence,
Nous interpellons la conscience de toutes nos autorités, parce que nous constatons qu’il y une complicité, il y a eu une main noire dernière ce que les militants de l’udps son entrain de faire. Ils ne sont pas à leur premier forfait rappelez vous, ils ont eu à saccagé toujours l’assemblée provinciale il y a quelques mois , ils sont poignardé les manifestants, ils ont empêché les manifestants et cela sous l’œil impuissant des autorités, le maire de ville, le gouverneur de province, le ministre de l’intérieur, la police et le commandant provincial de la police…..”

De ce fait, Albert Ngalmulume demande au vice premièr ministre de l’intérieur Peter Kazadi à s’impliquer en vue de trouver des solutions idoines.

Nous recommandons au ministre de l’intérieur au niveau de Kinshasa de prendre des mesures de bêtises ne se répètent pas. ” A t-il dit.

Il sied de signaler que, les militants de l’ UDPS/ tshisekedi ont saccagé le bureau de l’Assemblée provinciale du Kasaï-central le mardi 13 juin protestant les contrôles parlementaires initiés contre les deux ministres provinciaux par les élus locaux.

Gilbert kabongo

Latest Articles