1 C
New York
vendredi, mars 1, 2024

Buy now

spot_img

Moïse Katumbi qualifie d’enlèvement l’arrestation de son conseiller spécial, Salomon Kalonda!

L’homme du parti politique de l’opposition «Ensemble pour le changement», Moïse Katumbi s’est exprimé après l’arrestation de son conseiller spécial, Salomon Kalonda, ce mardi 30 mai, à l’aéroport international de N’Djili.

Pour le futur candidat à l’élection présidentielle du décembre prochain, Moïse Katumbi qualifie l’arrestation arbitraire de son conseiller spécial, Salomon Kalonda d’un enlèvement, car il ne s’est où il a été amené.

« L’arrestation arbitraire et illégale de mon conseiller spécial Salomon Kalonda à l’aéroport de N’Djili est un enlèvement crapuleux. Aucune base juridique. Fin de l’Etat de droit. Que lui reproche-t-on ? Où a-t-il été amené ?» s’est-il exprimé sur son réseau social Tweeter.

*A LIRE AUSSI 🚨👉 Un salaire de 100$ par moi pour tout chômeur Congolais en 2023!*

Sur ce, l’ancien gouverneur du Katanga exige une explication claire et la libération immédiate de son conseiller spécial, Salomon Kalonda.

«Les autorités doivent s’expliquer et le libérer !» a-t-il poursuivi

En signal, Salomon Kalonda, le conseiller spécial de Moïse Katumbi a été arrêté par les agents de l’ordre à l’aéroport international de N’Djili, alors qu’il empruntait de quitter la capitale Kinshasa, derrière son chef. Après des raisons touchant à la sûreté de l’État…

Latest Articles