4.5 C
New York
samedi, mars 2, 2024

Buy now

spot_img

Martin Fayulu, Moïse Katumbi et l’opposition : « Nous devons sauver le Congo, en disant NON à la balkanisation, à l’insécurité grandissante, à la vie chère…»

Après que le ministre provincial de l’Intérieur et sécurité de Kinshasa, Gratien Nsakala ait rapporté jeudi, 11 mai la décision de reporter la marche de l’opposition, prévue le 13 au 18 mai 2023. Suite à la décision consensuelle qui ressort d’une réunion entre l’opposition et le gouverneur Gentiny Ngobila.

L’opposition de son côté maintient la marche de ce samedi 13 mai 2023 afin de dire non à la balkanisation, à l’insécurité grandissante, à la vie chère et à un processus électoral chaotique.

« Pour le Congo, nous allons marcher ce samedi 13 mai. Nous devons sauver le Congo, en disant NON à la balkanisation, à l’insécurité grandissante, à la vie chère et à un processus électoral chaotique », a déclaré Martin Fayulu, président de l’ECIDE.

Et à lui d’ajouter:

« Partout où vous vous trouvez à Kinshasa, levez-vous et marchons », a t-il ajouté.

Cette décision est soutenue par tous les grands leaders de l’opposition; Moise Katumbi, Delly Sesanga et Augustin Matata qui parlent tous le même langage en vue de cette marche de ce samedi 13 mai 2023.

Cependant, ils appellent la population à résister et à exercer une vigilance citoyenne.

Latest Articles