4.5 C
New York
samedi, mars 2, 2024

Buy now

spot_img

RDC : “Pour relancer la SOKIMO, nous avons besoin de financement”, (DG)

La société minière de Kilo-Moto “SOKIMO”, une entreprise de l’État congolais, se trouve dans un état peu reluisant car “improductive” depuis plusieurs années.

Ayant pris ses fonctions à la tête de ladite société depuis le mois de septembre dernier, le nouveau directeur général veut la relancer.

Pour y arriver, Pistis Bononge Tokole a, au cours d’un point de presse tenu à Bunia le mercredi 07 décembre 2022, affirmé que cette société minière a besoin de financement.
En outre, il estime que la condition pour ladite relance est basée sur la capacité à produire de l’or.

“Pour relancer cette entreprise, ce qui est sûr et certain, nous avons besoin du financement. Ça fait plus de 10 ans que la société est improductive. Nous mettons en place des stratégies qui vont nous aider à relancer cette société. Et pour relancer cette société, la condition est basée sur la production de l’or. Nous devons chercher des moyens, des énergies pour que la société devienne un opérateur minier, comme cela est le souhait du chef de l’État, de tous les agents et de la nouvelle équipe”, a-t-il déclaré à la presse.

Par la même occasion, le numéro 1 de la SOKIMO souligne qu’un atelier a été organisé à Kinshasa il y a quelques jours, afin de réfléchir sur les voies et moyens de la relance de cette société. A ce stade, une équipe travaille sur l’élaboration d’un plan de développement stratégique, précise-t-il.

“Dans cet atelier, toutes les matières de la société ont été traitées. Ces matières ont été regroupées en 4 thématiques. Il y a eu la thématique sur la relance de la production de l’or, il y a eu la thématique sur le renforcement de capacité et amélioration de la production de nos centrales électriques, il y a eu la thématique sur la dette sociale, fiscale et la mise à la retraite, etc.”, a poursuivi Pistis Bononge Tokole.

Pour mobiliser l’argent nécessaire pour la relance de cette entreprise étatique, le directeur général sans préciser le montant en appelle au soutien du gouvernement congolais et en même temps, il dit compter sur les partenaires.

Il sied de noter que le nouveau directeur général de la société minière de Kilo-Moto a effectué pour la première fois une mission de service en Ituri et dans le Haut-Uele.

Latest Articles